Installation pompe à chaleur : quelles questions se poser ?

La PAC est un dispositif de chauffage qui intéresse de plus en plus les propriétaires. Cet engouement est principalement dû à l’économie d’énergie qu’on peut réaliser grâce à son installation. Cependant, avant de se lancer dans un projet de telle envergure, il est judicieux de bien se renseigner pour savoir ce dans quoi l’on s’engage réellement. Découvrez ici l’essentiel des points à savoir avant d’installer une pompe à chaleur.

Quelles sont les conditions préalables pour installer une PAC ?

La mise en place d’une PAC n’impose pas vraiment de contraintes techniques. De manière générale, vous devez avoir une isolation performante pour une meilleure efficacité. Dans le cas où votre logement n’est pas bien isolé, il est préférable de réaliser des travaux d’isolation avant d’installer le dispositif de chauffage. Autrement, vous ne pourrez pas profiter des économies énergétiques apportées par le système.

Néanmoins, selon le type de PAC que vous choisissez pour équiper votre logement, les prérequis peuvent être plus importants. Par exemple, la pose d’une pompe à chaleur géothermique demande la réalisation d’un forage dans le sol. Toutefois, le processus est bien plus facile si vous disposez d’un emplacement optimal pour installer l’équipement. Afin d’avoir l’avis d’un expert à ce sujet, n’hésitez pas à faire appel à Gouret, le chauffagiste spécialiste de la pompe à chaleur près d’Ancenis. Cette société familiale propose des prestations dans le domaine du chauffage, de la plomberie, de l’électricité et de la climatisation.

Quelle est la durée de vie d'une pompe à chaleur ?
Voir l’article :
Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ? On…

Quel modèle de PAC choisir ?

Il existe trois types de pompes à chaleur avec des caractéristiques différentes.

Lire  Qu'est-ce q'une pompe à chaleur ?

La PAC aérothermique

La pompe à chaleur aérothermique est le dispositif le plus utilisé dans l’hexagone, car son acquisition n’est pas trop onéreuse et sa mise en place ne demande pas des travaux importants. Elle existe sous deux formes : la PAC air-air et la PAC air-eau.

La pompe à chaleur géothermique

La PAC géothermique se sert essentiellement des calories produites par la terre pour générer l’énergie nécessaire pour le confort thermique d’une pièce. Elle fonctionne grâce à des capteurs enfouis dans la terre qui captent la chaleur qui sera transformée et distribuée dans la maison par l’intermédiaire de radiateurs ou d’un plancher chauffant.

La PAC hydrothermique

La pompe à chaleur hydrothermique ou eau/eau puise l’essentiel des calories indispensables à son fonctionnement dans une nappe phréatique. Toutefois, son installation nécessite des travaux fastidieux et une autorisation administrative.

Quels sont les avantages et inconvénients d'une pompe à chaleur ?
Voir l’article :
Par conséquent, pour cette maison de 100 m2, il est recommandé de…

Quelles sont les subventions disponibles pour financer l’installation d’une pompe à chaleur ?

En dépit du gain énergétique considérable qu’offre une PAC, son installation demande un budget conséquent. Cependant, l’État et certains organismes ont mis en place plusieurs systèmes d’aides pour accompagner les propriétaires et les encourager à installer des équipements de chauffage qui consomme moins. On pense notamment :

  • au dispositif MaPrimeRénov’ ;
  • à l’éco-prêt à taux zéro ;
  • au taux de TVA réduit ;
  • et au « coup de pouce chauffage ».

Ces subventions ont pour objectif de limiter les dépenses liées à la mise en place de la pompe à chaleur. Néanmoins, elles sont soumises à certaines conditions comme le revenu du ménage, la typologie de l’équipement et la situation géographique. Ces critères déterminent non seulement votre éligibilité, mais également le montant qui vous sera versé.

Ceci pourrez vous intéresser :
Quel type de chauffage choisir ? Avec 11 millions de foyers raccordés…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *